Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > Découvrir Bouaye > Bouaye et l'intercommunalité > Le SIVOM : une intercommunalité de proximité > A 40 ans, le SIVOM se renouvelle

A 40 ans, le SIVOM se renouvelle

Logo du SIVOM d'Herbauges

Créé en 1972, le Syndicat Intercommunal à VOcation Multiple de la région de Bouaye fête cette année ses 40 bougies et connaît une évolution significative : nouveaux statuts, nouveau nom et nouvelles orientations viennent d’être adoptés.

 

 

 

Il y a 40 ans, les communes de Bouaye, Brains, Pont-Saint-Martin, Saint-Aignan de Grand-Lieu, et Saint-Léger-les-Vignes s’associaient pour répondre à des besoins que, seule, chaque commune ne pouvait satisfaire : remplacement des agents administratifs au secrétariat des communes, éditions des cartes d’électeurs, réalisation de bulletins d’information à une époque où n’existaient pas encore les publications municipales.

 

Un SIVOM d’investissement

A partir de la fin des années 80, le SIVOM accompagne le développement de son territoire et devient l’outil nécessaire pour construire des équipements d’intérêt intercommunal :

  • nouvelle gendarmerie,
  • hôtel des impôts,
  • piste d’athlétisme,
  • maison du pays d’Herbauges accueillant :
    - un service reprographie
    - le Relais d’Assistantes Maternelles (RAM) furent ainsi bâtis sur deux décennies.

 

Durant cette période, la commune de Pont-Saint-Martin se retira du SIVOM pour constituer une intercommunalité avec Saint-Philbert. Ces dernières années, considérant le nombre significatif de sportifs extérieurs à la commune inscrits dans les clubs boscéens, le SIVOM apporta une contribution financière de 1 196 000 € au budget de construction du nouvel ensemble sportif de Bellestre. En février 2011, un forum de réflexion fut organisé entre tous les élus des quatre communes pour mettre en commun les envies nouvelles de coopération intercommunale de proximité.

 

Nouvelles compétences, nouveau nom

« Le fonctionnement du SIVOM a été complètement revu dans un souci d’économies budgétaires : désormais deux agents de la Ville de Bouaye sont mis à disposition pour l’administration générale et comptable du SIVOM », explique Jacques Garreau, maire. « Nous avons changé également son nom qui devient désormais SIVOM d’Herbauges et redéfini ses compétences au nombre de cinq :

  • gestion des équipements propriétés du SIVOM,
  • gestion du Relais d’Assistantes Maternelles,
  • actions de protection des chemins ruraux et de valorisation des déchets verts produits par l’entretien des espaces publics,
  • actions de proximité et projets coordonnés à l’échelle du territoire du SIVOM dans le domaine culturel, sportif et social,
  • étude de faisabilité portant sur tout nouvel équipement intercommunal projeté. »

« Dès 2012, dans le cadre de ses compétences, le SIVOM pilotera une étude approfondie et ouverte à d’autres communes associées pour définir quel projet intercommunal réaliser en matière de piscine. Pour combler les manques sur notre territoire, du Pellerin à Saint-Aignan, deux équipements aquatiques sont probablement à envisager. A quelle échéance ? Avec quel programme ? A quels coûts d’investissement et de fonctionnement ? L’étude du SIVOM devra nous éclairer sur ces points avant toute décision » explique René Gautier, conseiller municipal en charge du dossier.

 

 

 

Chaque commune est représentée par 5 élus, 3 titulaires et 2 suppléants. Pour Bouaye, Jacques Garreau, Nicole Chotard, Marie-Bernadette Boureau sont titulaires ; Jacques Château et René Gautier sont suppléants.

 

 

Recommander cette page Haut de page