Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > Découvrir Bouaye > Le parc de la Mévellière > Mévellière : plans d’eau à valoriser

Mévellière : plans d’eau à valoriser

L'étang nord de la Mévellière est le plus grand du domaine.

La Gaule Nantaise, association locale des pêcheurs, a présenté ses préconisations d’actions et de travaux à réaliser sur les plans d’eau de la Mévellière.

Trois plans d’eau sont présents sur la partie ouest de la Mévellière. L’étang le plus au nord, près du château, aura vocation à accueillir les familles. Qualifié de poissonneux, il pourra être ouvert à la pêche rapidement. L’étang du milieu, plus petit, présente un intérêt pour la découverte de la pêche. Actuellement envahi par la végétation et envasé, il nécessite notamment un recalibrage avec plantation de plantes phyto-épuratrices afin de créer une zone tampon. Il présente un intérêt pour la découverte de la pêche sous réserve d’aménagements sécurisés. Enfin, la mare située la plus au sud pourra permettre la découverte du milieu.

 

Objectif de labellisations

Les étangs de la Mévellière vont être réhabilités et aménagés pour la pêche.

L’objectif de la Ville est l’obtention de labellisations nationales des sites, gage de qualité pour l’accueil des pêcheurs. En effet, les parcours labellisés récompensent un site de pêche répondant à des critères précis : zone de pêche partagée et sécurisée, une aire de pique-nique… et respectant une réglementation particulière : pêche à une canne, respect et remise à l’eau des prises… La Gaule Nantaise propose de privilégier une pêche « no kill » (remise à l’eau des poissons pêchés) sur l’ensemble des plans d’eau. L’étang nord pourrait prétendre, en plus, au label « parcours famille » tandis que le second pourrait devenir un « parcours découverte ». Le site pourrait aussi bénéficier du label Plan Départemental des Espaces Sites et Itinéraires relatif aux sports de nature (PDESI) du Conseil Départemental 44.

 

Des aménagements progressifs

L’obtention de ces labels passera par l’aménagement de postes de pêche, la création d’un accès et d’un ponton pour personnes à mobilité réduite, la pose de panneaux informatifs et pédagogiques sur le cycle de l’épuration de l’eau. Les étangs devront être réhabilités (vidange, curage…). Une zone de frayère ainsi qu’un système de filtrage des eaux devront être créée. Une végétation adaptée devra être plantée. Une zone de pêche sécurisée pour les jeunes devra être installée.

Les travaux, dont le montant est estimé à 75 000 €, seront financés à :

  • 39 % par la Ville ;
  • 31 % par le Conseil Départemental ;
  • 30 % par la Fédération de Pêche 44.

Ces aménagements s’effectueront progressivement entre 2018 et 2021.

 

 

Recommander cette page Haut de page