Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > Développement durable > Les actions à l'attention des Boscéens > Mutualiser le broyage des déchets verts : l’exemple de la Galimondaine

Mutualiser le broyage des déchets verts : l’exemple de la Galimondaine

Broyage mutualisé au lotissement de la Galimondaine

Le partage d'un broyeur à végétaux entre riverains est une initiative en faveur du développement durable encouragée par la Ville.

 

 

 

 

Un subventionnement possible de la Ville

Conformément à la politique de développement durable menée depuis 2008, la ville soutient les initiatives collectives visant à réduire l’impact des déchets verts sur notre environnement. En ce sens, elle peut accorder, pour l’achat d’un broyeur, une subvention allant jusqu’à 50 % du prix d’acquisition, dans la limite de 400 €.

Souhaitant voir essaimer de telles pratiques au niveau des associations syndicales de lotissement ou de copropriété, cette subvention concerne tout groupement volontaire d’habitants supérieur à 25 foyers.

« Cette initiative s’inscrit totalement dans la politique en faveur du développement durable menée par la Ville puisqu’elle répond aux objectifs de réduction et de valorisation des déchets verts, de diminution des émissions de CO2 (pas de déplacements vers la déchetterie), de pratique d’un jardinage naturel. De plus, cet équipement mutualisé permet d’entretenir les relations avec son voisinage », explique Grégory Siraudeau, conseiller municipal, délégué au développement durable.

 

L’exemple de la Galimondaine

En octobre 2014, l’Association Syndicale du Lotissement (ASL) de la Galimondaine s’est équipée d’un broyeur de végétaux. 35 co-lotis peuvent ainsi utiliser cette machine pour valoriser leurs déchets verts.

Mardi 17 février 2015, dans le jardin de Gilles Bodin, habitant du lotissement la Galimondaine, un broyeur de végétaux a été installé. Branché à une simple prise de courant, il est prêt à fonctionner. Un appui sur le bouton « marche » et c’est parti. La machine avale les branches une à une et les réduit en minces copeaux qui deviendront paillage pour le jardin. « C’est le plus gros modèle de la catégorie électrique. Il coûte 1 050 € et la Ville a subventionné cet équipement à hauteur de 400 € », explique Jean-Pierre Boulanger, secrétaire du lotissement de la Galimondaine.

Mis en service en octobre 2014, le broyeur permet de valoriser les tailles de haies et les résidus d’élagages des espaces verts communs du lotissement et des propriétés des 35 co-lotis qui peuvent ensuite s’en servir en paillage dans leur jardin ou en compost. Un cahier des charges fixe les règles de prêt de la machine.

 

Vous êtes intéressé(e) pour mettre en place un système de broyeur de végétaux partagé dans votre lotissement ou votre quartier, vous pouvez contacter la mairie pour connaître les conditions de subventions possibles.

Renseignements en mairie au 02 51 70 55 55.

Recommander cette page Haut de page