Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > Développement durable > Les actions de la Ville > La végétalisation du cimetière

La végétalisation du cimetière

Végétalisation du cimetière en cours : herbes rasantes acceptées

Pour reconquérir la qualité des eaux du bassin versant de Grand-Lieu, la Ville s’est engagée dans une végétalisation du cimetière en arrêtant l’usage de produits phytosanitaires.

Face à l’évaluation de la qualité moyenne à mauvaise des eaux des rivières et du lac de Grand-Lieu, le syndicat de bassin versant de Grand-Lieu, en accord avec la loi Labbé de février 2014 a proposé des démarches adaptées aux communes afin de recouvrer une bonne qualité du réseau hydraulique. Dans ce cadre, un programme de végétalisation du cimetière de Bouaye et d’entretien sans produits phytosanitaires a été instauré. La méthode choisie a été la plus naturelle possible : laisser venir les plantes sauvages en les sélectionnant.

 

La démarche

Après un inventaire des végétaux présents, les agents municipaux ont suivi une formation pour reconnaître les plantes à garder et celles à retirer. L’objectif final est d’obtenir une végétation couvrante et rase dont l’entretien est plus économe en temps et en argent que la tondeuse. Au cours de l’année 2017, cette végétalisation naturelle s’est installée peu à peu.

 

Un cimetière plus vert

Le premier bilan du printemps dernier a permis de constater que la végétation a commencé à recouvrir quelques espaces entre les tombes et quelques allées secondaires. Les jardiniers ont arraché les plantes qui allaient devenir hautes et inesthétiques. Ils ont laissé des herbes et des plantes rasantes (euphorbes maculés, luzernes lupulines, sagines…) qui supportent le piétinement et colorent le sol. Un semis de graminées à pousse lente sera testé sur certains grands espaces du cimetière aujourd’hui très nus. Le cimetière de demain sera donc plus vert, il accueillera la biodiversité et deviendra un lieu de recueillement plus naturel. Cette action contribuera à la reconquête de la qualité des eaux du bassin versant de Grand-Lieu.

 

 

Recommander cette page Haut de page