Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > En 1 clic > Toute l'actualité > Dossiers > 2009 > Du bio dans nos assiettes

Du bio dans nos assiettes

Les enfants goûtent aux produits bio dans les restaurants scolaires de Bouaye

Depuis la rentrée, la restauration scolaire municipale a introduit des produits issus de l’agriculture biologique dans les repas.

Le bio introduit à la cantine

Les élus de la Ville de Bouaye ont décidé d’introduire des produits biologiques dans la composition des repas de la restauration municipale. Ce changement concerne les 550 repas journaliers servis dans les restaurants scolaires de l’école Maryse Bastié et de Victor Hugo mais également, les repas et goûters des enfants qui fréquentent l’accueil périscolaire et le centre de loisirs.

Depuis septembre, les enfants mangent, chaque jour, un pain bio réalisé par deux boulangeries boscéennes (Joubert et Les Echoppes) qui ont acceptées de jouer la carte du bio. En créant un pain bio qu’elles ne proposaient pas jusqu’à présent, elles ont obtenu l’agrément indispensable pour fournir un service de restauration collective. Cet exemple illustre la nouvelle démarche vers laquelle la restauration municipale souhaite s’orienter en se fournissant en aliments naturels et locaux.

Une organisation adaptée

Introduire des aliments bio dans la composition des repas ne s’improvise pas. Il faut un travail d’étude et de préparation en amont. Pascale Jolivet, responsable du service de restauration municipale, explique. Proposer des aliments bio signifie également repenser l’organisation du travail des restaurants scolaires, sur plusieurs niveaux :

  • les commandes de denrées doivent être prises plus tôt,
  • le personnel de restauration doit être sensibilisé et formé aux contraintes et aux méthodes adaptées aux aliments bio,
  • le choix des fournisseurs doit respecter le cahier des charges.

De plus, «pour que la démarche de développement durable soit cohérente, nous nous orientons le plus possible vers les producteurs bio locaux pour économiser des transports donc des rejets de gaz à effet de serre. Pour cela, nous travaillons avec des organismes comme Manger Bio qui regroupent des fermes du département» explique Pascale Jolivet.

L’introduction de produits bio (pain, produits lactés, céréales...) va donc continuer et s’étendre, la viande de porc labellisée bio devrait arriver dans les assiettes des enfants des écoles Maryse Bastié et Victor Hugo, très prochainement. D’autre part, du 12 au 16 octobre, la semaine du goût sera consacrée à ce thème pour enseigner aux enfants les intérêts de consommer ces aliments plus naturels et plus sains.

Recommander cette page Haut de page