Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > En 1 clic > Toute l'actualité > Dossiers > 2010 > Bibliothèque municipale, un passeur de culture

Bibliothèque municipale, un passeur de culture

1 256 abonnés fréquentent la bibliothèque de Bouaye (juin 2010)

Installée dans ses locaux situés place du Marché, la bibliothèque municipale fêtera ses 10 ans l’année prochaine. Son organisation et sa programmation lui permettent aujourd’hui d’être pleinement un service public culturel de proximité.

D’abord associative, la bibliothèque est devenue municipale en 1998, la Ville a alors affirmé sa volonté de professionnaliser cette structure destinée à la promotion de la lecture publique auprès des Boscéens. La construction du bâtiment de 420 m² ouvert en 2001, imposant sa présence dans le bourg de Bouaye a renforcé la visibilité de la bibliothèque. L’équipe de professionnels a permis de positionner la bibliothèque comme un moteur de l’action culturelle locale.

 

Des agents qualifiés

L’équipe est composée de Catherine Billaud, assistante qualifiée du patrimoine, Marité Guais, adjointe qualifiée du patrimoine et Jérôme Lopez, adjoint du patrimoine. « Nous sommes polyvalents sur un certain nombre de tâches, telles que l’accueil du public ou le catalogage des documents, mais chacun a ses spécificités. Jérôme gère toute la partie multimédia, les acquisitions de romans policiers, de science fiction et la BD, il accueille les scolaires et participe à la mise en place des animations. Marité s’occupe de la régie, du suivi des abonnements, des acquisitions de romans adultes, jeunesse. Quant à moi, je veille à la dynamique de la lecture sur la commune à travers la programmation d’animations autour du livre et la rédaction du bulletin « Entre-Guillemets » qui informe les Boscéens de l’actualité de la bibliothèque. Je suis également en charge des acquisitions des documentaires adultes et enfants ainsi que des albums, dès la petite enfance », explique Catherine Billaud. Isabelle Emery assure l’entretien des locaux, pour un espace de qualité.

 

Des bénévoles actifs

L’association Les Sentiers du livre, créée en 1998 pour aider au bon fonctionnement de la bibliothèque compte aujourd’hui 16 personnes bénévoles. Certaines assurent des permanences pendant les heures d’ouverture du public, participent à l’enregistrement des prêts, au rangement et apportent des conseils aux lecteurs… «Au sein de l’association, un comité de lecture se réunit une fois par mois pour préparer «Bibliothèque en fête », en octobre », explique la présidente Isabelle Loirat. Nous lisons et échangeons autour de romans, de documentaires sur un thème pour sélectionner les plus intéressants». En 2010, notre bibliographie est centrée sur l’artisanat d’art. Chaque année, l’association propose un spectacle pour enfant.

 

Une politique documentaire

Le développement de la lecture publique est le fil conducteur de la bibliothèque municipale. « Toutes nos actions ont pour but de rendre la bibliothèque municipale accessible à l’ensemble des Boscéens en développantune offre de lecture la plus large possible et de susciter la curiosité en multipliant les centres d’intérêts », précise Elsa Le Moing, adjointe à la Culture et à la Communication. C’est pourquoi la bibliothèque veille à l’équilibre de l’offre documentaire. Il faut non seulement répondre aux lecteurs déjà inscrits mais également en intéresser de nouveaux. Les collections doivent être cohérentes et s’inscrire aussi bien dans la diversité que dans la durée. Cette volonté se traduit notamment dans la répartition des acquisitions annuelles de la bibliothèque.

 

Rendre la lecture accessible à tous

La consultation des documents sur place est gratuite. Les tarifs d’abonnements annuels pratiqués à la bibliothèque pour les Boscéens (adulte 9 €, 12-18 ans 3 €, 3-11 ans 2 €) sont volontairement modérés pour que toutes les personnes puissent bénéficier de ce service public. De plus, cet abonnement donne accès gratuitement à l’espace multimédia, relié à Internet. Faciliter l’accès à la lecture, c’est également donner plus de visibilité aux ouvrages. Par exemple, en 2005, la création d’un fonds « petite enfance » dédié aux 0-2 ans a eu des conséquences positives : les parents peuvent désormais trouver plus facilement des albums jeunesse qui n’étaient pas ou peu empruntés jusqu’alors. Une démarche similaire a été entreprise plus récemment, avec la création d’un fonds « Ados » dans lequel les 12-14 ans peuvent se repérer et trouver des romans et des documentaires adaptés à leur âge.

 

La lecture dès le plus jeune âge

Toute l’année, des animations régulières sont organisées. L’heure du conte est le rendez-vous des enfants à partir de 4 ans, le premier mercredi de chaque mois. Cette séance de lecture à haute voix invite les enfants – et leurs parents – à goûter au plaisir des mots, mais aussi, parfois, à celui de la musique. En effet, les partenariats avec les acteurs culturels locaux permettent de mêler les genres comme le théâtre avec la Caravane Compagnie, ou encore la musique avec les interventions des élèves de l’Ecole Boscéenne de Musique et de Danse (EBMD). Le 4e vendredi de chaque mois, les assistantes maternelles, les parents et les enfants de 0 à 2 ans peuvent assister gratuitement à la séance mensuelle « P’tits bouts d’lectures ».

 

Passeur de culture

La bibliothèque municipale réserve des créneaux spécifiques pour l’accueil des publics scolaires. Ainsi, les trois écoles de Bouaye fréquentent régulièrement la bibliothèque le jeudi après-midi et le vendredi. Ponctuellement, les collégiens et lycéens viennent et travaillent en partenariat avec la bibliothèque. Tel fut le cas à l’occasion du « prix de la BD ado » organisé avec le CDI du collège Bellestre. Quant à l’exposition consacrée à l’institutrice Marguerite Lermite, réalisée par des élèves du lycée d’Orbigny et présentée à la bibliothèque, c’est une action exemplaire de partenariat et de mise en valeur d’un projet scolaire. La bibliothèque se fait passeur de mots, de mémoire et de culture.

 

 

 

Recommander cette page Haut de page