Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > En 1 clic > Toute l'actualité > Dossiers > 2010 > Respect et solidarité : cibles du projet éducatif local

Respect et solidarité : cibles du projet éducatif local

Atelier de tir à l’arc proposé par la Maison des jeunes.

La Ville de Bouaye vient de voter son nouveau Projet Educatif Local (PEL). Il définit les grandes orientations de la politique jeunesse à mettre en oeuvre pour les années 2010-2014.

 

 

 

 

Une réflexion commune

Depuis près d’un an, la municipalité, en étroite collaboration avec les FRANCAS, association d’éducation populaire, et l’ensemble des co-éducateurs (enseignants, parents, animateurs, intervenants associatifs) a évalué le dernier PEL. Ce bilan a permis de nourrir la réflexion et de formuler les enjeux de la politique jeunesse pour les années à venir. Ainsi, le respect et la solidarité, axes fondamentaux, deviennent les deux priorités éducatives de la commune, mais quatre autres thématiques feront également référence : la qualité de l’accueil de la petite enfance, la mobilisation autour du développement durable, l’éducation à la santé, l’accès au plus grand nombre aux activités culturelles, sportives et de loisirs.

 

Une démarche déjà en cours

Pour accompagner ce nouveau PEL, lacréation d’un service unifié « Enfance, Jeunesse, Education » se met en place afin de faciliter l’accueil et les réponses aux familles, ainsi que le travail des agents. Le Directeur Marc Thébaud aura sous sa responsabilité quatre pôles :

• Accueils Petite Enfance (multi-accueil et centre de loisirs maternel),

• Accueils Enfance (centre de loisirs primaire et accueil périscolaire, midi et soir),

• Jeunesse (Maison des jeunes)

• Education (restauration scolaire, ATSEM, accompagnement de la journée scolaire).

Regroupés sous une même direction, les services jeunesse vont pouvoir se rapprocher, se fédérer pour renforcer leur collaboration en accord avec les orientations du PEL.

 

Le respect de soi et des autres

En se confrontant aux autres, l’individu se structure individuellement mais développe également ses relations sociales. C’est pourquoi le PEL est bâti autour de la construction de la personnalité et l’acquisition de l’autonomie : le jeune doit apprendre les règles de la vie en société, prendre conscience de ses droits et de ses devoirs. Mais sans respect, rien n’est possible. Il doit s’exercer vers l’éducateur, vers soi et les autres. Temps fort pour les jeunes, l’exposition interactive «Lâche la violence» a clôturé en janvier dernier, le travail de prévention sur la violence verbale et physique. Cette exposition a associé les écoles primaires et les enfants du centre de loisirs autour de cet axe que la Ville de Bouaye souhaite développer et qui ouvre encore des perspectives de réflexion et de travail.

 

La solidarité

Le Projet Educatif Local précise : « être solidaire, c’est rendre plus équitables les règles du vivre ensemble, c’est un acte réfléchi qui vise à induire des changements de comportements individuels et collectifs ». Cette valeur de solidarité, la municipalité la revendique également dans ses choix. Ainsi, il a été décidé de mettre en place des tarifs de restauration scolaire selon douze tranches de quotients familiaux, à la rentrée 2009. Cette nouvelle tarification a permis de faire baisser le prix jusqu’à un euro par repas pour les familles les plus modestes. Pour la tranche 6, le tarif est resté stable. Les tarifs pour les familles les plus aisées ont augmenté. Mais si l’on fait référence aux revenus, une famille de deux enfants de la tranche 12 a un revenu

mensuel de 5 594 € et paie son repas 3,95 €. Une famille de deux enfants gagnant le SMIC, soit un peu plus de 2 100 € net mensuel, paie le repas 2,50 €.

 

 

Les autres orientations

Le PEL entend mobiliser les jeunes autour du développement durable. La convention d’éducation à l’environnement votée en juin 2009 fixe un cadre d’actions éducatives et pédagogiques en matière de sensibilisation à l’environnement et de protection de la nature. Le chantier de jeunes bénévoles qui a restauré plusieurs zones humides de Bouaye l’été dernier en est un exemple réussi. Il a révélé la motivation et l’investissement des jeunes sur ce sujet. Dans le cadre de l’éducation à la santé, la municipalité mène une réflexion avec l’appui du service de Santé Publique de Montbert, sur la promotion de la santé et les conduites à risques des jeunes. Enfin, le résultat encourageant au questionnaire soumis aux parents utilisateurs du RAM, du multi-accueil et du centre de loisirs maternel va permettre d’agir pour améliorer ces services dédiés à la petite enfance.

 

Un cadre pour les actions à venir

La réflexion engagée en matière d’accompagnement de la jeunesse doit se poursuivre. Le Projet Educatif Local 2010-2014 fixe désormais un cadre et des axes forts autour desquels les structures éducatives boscéennes peuvent coordonner leurs actions pour mener une politique jeunesse cohérente.

 

 

 

Recommander cette page Haut de page