Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > En 1 clic > Toute l'actualité > Dossiers > 2012 > Démocratie participative : les Boscéens s’impliquent

Démocratie participative : les Boscéens s’impliquent

Le groupe de travail sur les zones humides.

A Bouaye, la démocratie participative se décline sous de multiples formes : commissions extra-municipales, comités, conseils, réunions publiques… toujours avec l’idée d’impliquer le plus possible de Boscéens dans la vie communale. Tour d’horizon des actions mises en œuvre depuis 2008.

 

 

 

L’Office du Sport de Bouaye

Créé en 2004, l’Office du Sport de Bouaye est une association transversale de concertation. Depuis 2008, une convention de partenariat avec la municipalité lui confie plusieurs missions utiles au développement des pratiques sportives sur la commune. Réunissant désormais tous les clubs sportifs boscéens, l’OSB vise à soutenir et promouvoir la pratique du sport, à permettre une utilisation optimum des équipements et moyens municipaux, à aider les bénévoles et salariés des associations dans la gestion administrative. C’est aussi un outil de dialogue entre les clubs pour prioriser les besoins et échanger avec les élus du Conseil municipal.

 

Le Conseil des Sages

Des élections ont été organisées le 13 novembre 2008 pour constituer un Conseil des Sages. Les Boscéen(ne)s de plus de 60 ans ont élu 18 Sages parmi les personnes qui avaient fait acte de candidature. Elu pour 6 ans, le Conseil des Sages a été renouvelé par moitié en novembre dernier, comme le prévoient ses statuts. Le Conseil des Sages donne des éclairages au Conseil municipal sur les différents projets intéressant la commune et apporte une critique constructive. Il fait remonter les souhaits de la population, travaille sur les dossiers proposés par la municipalité ou par les Sages au sein de trois commissions : environnement, urbanisme et solidarité. Il a, par exemple, organisé, en collaboration avec les services jeunesse, un pique-nique intergénérationnel en septembre dernier.

 

Le Conseil Local Economique

Le CLE est une assemblée consultative de réflexion. Ses membres bénévoles représentent la diversité de l’économie locale : commerçants, artisans, entreprises, métiers de la terre, professions libérales, associations et syndicats professionnels. Elus par leurs pairs au printemps 2010, ils se retrouvent sur invitation de la Ville ou de leur propre initiative pour étudier des sujets d’intérêt ayant rapport avec le développement économique de la commune. Après un temps de recherche et de réflexion, le CLE soumet des propositions d’actions au Conseil municipal. Certaines propositions à l’initiative du CLE se sont concrétisées. Le dernier exemple en date est la zone bleue créée pour améliorer la rotation régulière des véhicules stationnés près des commerces du Haut Bourg.

 

Les réunions publiques et de quartier

Ouvertes à tous, les réunions publiques organisées par la Ville informent directement les Boscéens sur des projets spécifiques (logement, jumelage, développement durable…). Les rencontres de quartier offrent la possibilité aux riverains de connaître les évolutions de leur environnement proche, de poser leurs questions et de formuler leurs demandes. Ces changes précieux permettent d’intégrer les suggestions dans les projets. Ainsi, à La Barcalais, l’éclairage public a pu être installé en tenant compte des souhaits émis en réunion : les lumières sont coupées entre 23 heures et 6 heures pour économiser l’énergie.

 

La concertation au cœur de l’Agenda 21

Au cours de l’élaboration du 2e Agenda 21 de la Ville, l’accent a été mis sur la concertation. Un COmité de PILotage (COPIL) Agenda 21 a ainsi été créé. Il réunit des élus, des agents municipaux, sept habitants volontaires, un représentant du Conseil des Sages, du Conseil Local Economique et de Nantes Métropole. Ce comité a joué un rôle dans l’élaboration et la validation du plan d’actions. En 2010, des ateliers-citoyens ouverts à tous avaient été organisés pour recueillir les propositions d’actions des Boscéens. La première session de ces ateliers-citoyens a fait émerger près d’une centaine de propositions d’actions, priorisées lors de la deuxième session. Au final, 28 actions ont été retenues et dont la plupart est déjà engagée. L’opération de broyage des résidus d’élagage pour les particuliers organisée le 3 mars prochain (voir page 4) est issue des ateliers citoyens.

 

L’inventaire des zones humides

En 2011, une équipe de Boscéens volontaires a été constituée pour inventorier les zones humides sur le territoire de Bouaye. Leur connaissance de la commune est un atout pour effectuer ce travail précis engagé avec un bureau d’étude spécialisé, les services de Nantes Métropole et de la Mairie. La carte des zones humides servira de document référence pour leur préservation. L’enjeu est double car les zones humides contribuent à la préservation de la qualité de l’eau et à limiter l’impact des crues.

 

Le Comité culturel

Le Comité culturel est constitué de membres d’associations culturelles souhaitant participer au rayonnement de la vie culturelle locale. Il contribue à l’élaboration de la programmation culturelle annuelle et à la promotion des spectacles organisés sur la commune. Il prépare l’organisation d’un événement festif pour 2013.

 

Toujours plus de participation citoyenne

Les initiatives de démocratie participative à Bouaye se poursuivent. En effet, en novembre dernier, une réunion publique relative à un projet de jumelage de Bouaye avec une autre commune européenne a fait ressortir plusieurs pistes possibles. Pour réussir ce nouveau défi, un comité de jumelage est en cours de constitution et fait appel aux personnes intéressées. De plus, en 2012, trois nouvelles réunions de quartier sont programmées à La Jouetterie, La Lézinière et La Maison Poitard. De quoi être plus qu’un habitant : un citoyen !

 

 

Recommander cette page Haut de page