Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > En 1 clic > Toute l'actualité > Dossiers > 2012 > Gare de Bouaye : un succès à accompagner

Gare de Bouaye : un succès à accompagner

De nouveaux services, comme le véloparc gratuit et sécurisé, ont été mis en place pour les utilisateurs de la gare.

En janvier 2012, les services de Nantes Métropole ont mené une enquête auprès des usagers de la gare de Bouaye. Les chiffres révèlent un succès croissant de sa fréquentation. Cet engouement pour le train entraîne logiquement des évolutions d’aménagement et de nouvelles habitudes pour se rendre à la gare.

Le bilan de l’enquête est sans équivoque. L’évolution du nombre de passagers empruntant le TER est en très forte progression. En douze ans, le nombre de montées et descentes par jour a explosé, passant de 17, en mars 1999, à 576 en novembre 2011. Ce chiffre hisse la gare de Bouaye au 2e rang des gares périphériques de l’agglomération, juste derrière celle de Thouaré-sur-Loire (593). Le TER a démontré sa pertinence dans les déplacements domicile-travail puisque 75 % des passagers l’utilisent au moins quatre fois par semaine. Malgré les perturbations fréquentes sur la ligne Nantes-Saint-Gilles-Croix-de-Vie liées au vieillissement des voies au-delà de Sainte-Pazanne, la fréquentation de la gare de Bouaye est à la hausse.

 

Une navette dédiée pour rejoindre la gare

Conscients de cette évolution et des besoins nouveaux que cela entraîne, les élus ont sollicité dès 2008, la communauté urbaine de Nantes pour créer une liaison de transport desservant la gare. Cette demande s’est concrétisée en septembre 2010 par la création d’une navette partant de Brains et traversant la commune de Bouaye jusqu’à la gare. En septembre 2011, son itinéraire a été prolongé jusqu’à Saint-Aignan-de-Grand-Lieu. Ainsi, Boscéens, Brennois et Aignannais bénéficient d’un service de transport calé sur les départs et les arrivées du TER. Une solution pertinente pour les trajets domicile/travail quotidiens vers Nantes.

 

Créer des places supplémentaires de stationnement

Depuis septembre dernier, le parking de la gare est régulièrement saturé. Face à ce constat, différentes pistes ont été envisagées par la Ville de Bouaye et Nantes Métropole, comme étendre les places de parking proches de la gare. « Des négociations sont en cours pour acheter des parcelles appartenant à la SNCF mais cela nécessite du temps. L’extension ne pourra être réalisée qu’à moyen terme », explique Freddy Hervochon, adjoint délégué aux transports. L’autre solution consiste, sans attendre, à inciter les automobilistes à ne pas prendre leur véhicule seul. « Il existe bien des moyens de se rendre à la gare sans voiture : transports en commun, vélo, covoiturage et marche à pied ».

 

Des modes de transports alternatifs

Le covoiturage est une piste intéressante puisqu’elle est susceptible de diviser par deux, trois ou quatre le nombre de voitures sur les routes et sur le parking de la gare. L’enquête a permis de constater que 24 % des automobilistes interrogés pratiquent le covoiturage familial ou entre voisins/collègues. 77 % des automobilistes interrogés sont seuls dans leur voiture. Pour les Boscéens, le deux-roues est un moyen économique et pratique pour se rendre à la gare.

Le véloparc permet de déposer gratuitement son deux-roues non-motorisé, à l’abri des intempéries, des vols et des dégradations. Installées au pied de la gare en juin 2011, les 12 consignes individuelles du vélo parc sont aujourd’hui les plus fréquentées de l’agglomération. « Si le véloparc de la gare de Bouaye est aujourd’hui le plus utilisé de Nantes Métropole, il y a néanmoins une marge importante de progression possible puisque l’enquête nous montre que seulement 5 % des personnes interrogées viennent à la gare à vélo alors que 42 % d’entre elles résident sur la commune de Bouaye », précise Jacques Garreau, Vice-président délégué aux déplacements doux, avant de conclure : « toutes ces solutions sont intéressantes à plusieurs titres : elles sont pratiques et économiques : un simple ticket ou abonnement TAN permet d’utiliser la navette et le TER et elles contribuent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre ».

 

Une pétition contre la réduction des horaires d'ouverture du guichet commercial

Paradoxalement à la fréquentation croissante de la gare TER de Bouaye, la SNCF et la Région Pays de la Loire ont décidé de réduire les horaires d’ouverture du guichet pour la vente de billets aux usagers. Une pétition a été lancée par les élus et l’Association Française des Amis des Chemins de Fer (AFAC) Bretagne : en savoir plus.

 

Lutter contre le stationnement anarchique

Le parking de la gare ne suffit parfois plus à contenir le nombre important d’automobiles. De plus en plus de stationnements anarchiques sont constatés autour de la gare. Pourtant des solutions alternatives à l’automobile existent (lire ci-dessus). Une campagne de papillonnage sera organisée prochainement pour sensibiliser les automobilistes à ces autres moyens de déplacements.
Dans un premier temps, les véhicules stationnés sur les trottoirs feront l’objet d’un rappel au code de la route.
Mais en cas de récidive, la police municipale sanctionnera les stationnements illégaux. Tout contrevenant s’expose à une amende de 35 € (minimum).

 

 

Recommander cette page Haut de page