Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > En 1 clic > Toute l'actualité > Dossiers > 2012 > Gestion différenciée des espaces verts : la commune s’engage

Gestion différenciée des espaces verts : la commune s’engage

La gestion différenciée des espaces verts communaux de Bouaye

Le Conseil municipal de Bouaye vient d’adopter le plan de gestion différenciée de ses espaces verts.
Cette action d’envergure du 2e Agenda 21 de la ville contribue, entre autres, à la réduction de l’usage des pesticides pour laquelle la commune est engagée.

 

 

Trois exemple d'entretien des espaces verts

En complément de la réduction, en cinq ans, de 70% des quantités de pesticides utilisés, la Ville de Bouaye souhaite aller plus loin en adoptant un plan de gestion différenciée. Ce nouveau mode de gestion consiste à ne pas appliquer à tous les espaces verts la même intensité et la même nature de soins (tonte, désherbage, arrosage…). Il permet de réduire la consommation d’eau, le nombre de tontes et de préserver la biodiversité. Cette gestion est adaptée selon un zonage lié aux usages validé par le Conseil municipal.

La gestion différenciée des espaces verts communaux répondra aux enjeux multiples du développement durable :

  • en favorisant la biodiversité des espaces naturels par la réduction du nombre de tontes, par la valorisation des déchets verts,
  • en valorisant la diversité des paysages communaux,
  • en optimisant l’entretien des 18,2 hectares d’espaces verts publics, par la réduction du temps passé par agent, et par la réduction des achats de produits phytosanitaires et la diminution des quantités d’eau d’arrosage.

 

Une meilleure gestion des déchets verts

«Nous avons commencé par un inventaire de notre patrimoine. Puis nous avons classifié les espaces verts communaux en différentes catégories pour déterminer l’entretien adapté» (voir tableau). «Aujourd’hui, il s’agit de planifier la mise en œuvre de ce plan», résume Freddy Hervochon, adjoint au développement durable. Une plateforme va être créée à Bellestre (derrière les terrains de football) afin d’y déposer les déchets verts produits par les services municipaux. Ainsi, les résidus des tontes et des élagages pourront être collectés et transformés en paillage ou en compost.

 

Nouvelle gestion, nouvelle méthode

Pour le service espaces verts, c’est l’opportunité d’organiser le travail de manière plus pertinente, en concentrant l’attention sur les sites qui en ont le plus besoin et en intervenant moins sur les sites naturels. Il convient d’adapter le matériel. Un appareil à désherber mécaniquement a été acheté par la Ville, cet été. «Cette machine est très efficace sur les grandes surfaces, elle économise du temps et évite l’arrachage manuel lent et pénible», témoigne Jérôme Tourneux, responsable des espaces verts. De plus, l’acquisition d’une tondeuse autoportée à recyclage est envisagée pour 2013. Cette tondeuse coupe l’herbe et la rejette en fines particules sur la pelouse. Elle n’a pas de bac récupérateur ce qui évite le stockage et la gestion des déchets des tontes.

 

Dernière étape : l’évaluation

Tous les agents ont suivi une formation sur la gestion différenciée, reste à l’adapter pour l’appliquer sur le terrain. Pour cela, un système de fiches techniques sera mis à leur disposition. Pour chaque site, une fiche décrira sa typologie, les végétaux présents et les préconisations d’entretien. L’impact de cette nouvelle gestion sur la biodiversité et sur les pratiques d’entretien sera évalué par l’association Bretagne Vivante. Celle-ci a déjà réalisé l’inventaire des espaces verts communaux et observé les espèces végétales et animales présentes. Un point d’étape annuel avec le service espaces verts et Freddy Hervochon sera effectué pour dresser les difficultés rencontrées et le cas échéant, apporter quelques réajustements.

 

 

Voir aussi : Particuliers : jardinez malin !

 

 

 

Recommander cette page Haut de page