Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > En 1 clic > Toute l'actualité > Dossiers > 2012 > La Fête de la Musique change de décor

La Fête de la Musique change de décor

Fête de la Musique 2012

Samedi 23 juin, le cœur de la Ville vibrera aux sons de la Fête de la Musique. Une édition 2012 qui se déroulera boulevard du Bois Jacques et dans le parc de l’hôtel de ville. Associés aux artistes présents, les élèves de l’Ecole Boscéenne de Musique et de Danse présenteront le fruit de leur travail. Une occasion de mieux connaître cette association.

 

 

Un nouveau site

En raison des travaux d’aménagement de l’entrée est du bourg et de la place des Echoppes, les organisateurs ont choisi un nouveau site. La fête se déroulera cette année dans le parc de la Mairie et Boulevard du Bois Jacques, à partir de 19h. « La contrainte des travaux se révèle être une occasion de tester grandeur nature, un lieu différent et permettant de réduire les espaces entre les scènes, de faciliter la déambulation du public et de mettre en valeur un site agréable », explique Jacques Château, adjoint à la culture. Ainsi, trois scènes seront installées:

  • au fond du parc de la Mairie,
  • place du Bois Jacques,
  • dans la cour du café librairie L’Equipage.

Ce site a fait l’unanimité au sein du comité culturel. Cet espace à la fois compact et aéré permet de programmer des groupes simultanément sur les différentes scènes, sans que le son de l’une ne gène la musique de l’autre. La qualité du cadre avec ses espaces verts invitera les spectateurs à se déplacer entre les scènes.

 

Le travail du comité culturel

L’organisation de la fête revient à la commission Fête de la Musique du comité culturel. Ce comité regroupe l’ensemble des associations culturelles de Bouaye et des conseillers municipaux, favorisant les échanges entre les associations et la municipalité. Cette commission travaille depuis près d’un an, à la programmation, au déroulement et à la coordination de cette soirée. L’équipe de bénévoles a effectué des recherches de sites alternatifs avant de proposer le parc de la mairie pour sa pertinence. Il veille également à la qualité et à la variété de la programmation musicale.

 

L’EBMD, une fidèle de la Fête

Depuis de nombreuses années, l’Ecole Boscéenne de Musique et de Danse (EBMD) participe à la Fête de la Musique. Créée en 1981, l’école de musique a ensuite été rattachée à l’OMJLC (Office Municipal Jeunesse Loisirs et Culture) jusqu’en 2005. Depuis 2006, les activités de musique et de danse sont regroupées au sein de l’Ecole Boscéenne de Musique et de Danse. Le Conseil d’administration est constitué de membres bénévoles et de trois représentants du Conseil municipal. L’EBMD fonctionne grâce aux frais d’inscriptions de ses adhérents, aux subventions de la Ville de Bouaye et du Conseil général de Loire-Atlantique. Aujourd’hui, l’Ecole Boscéenne de Musique et de Danse compte 350 élèves, enfants et adultes, 18 professeurs, un directeur qui assure le fonctionnement pédagogique et administratif, une salariée à temps partiel en secrétariat et une comptable détachée des services de la Mairie.

 

Un enseignement de qualité pour tous

L’EBMD soigne la qualité de ses enseignements (danse et musique) à travers les cours dispensés par des professeurs diplômés, mais également par la mise en place de projets et l’organisation de spectacles avec d’autres partenaires. L’autre grande priorité de l’école est son ouverture au plus grand nombre d’élèves boscéens. Pour cela, elle fixe ses tarifs en fonction du quotient familial. De plus, elle propose la location d’instruments à prix modique pour les débutants. Par ailleurs, une convention lie l‘EBMD, la Ville de Bouaye et l’Education nationale. Elle prévoit des interventions d’éducation musicale dans chaque classe des trois écoles de Bouaye. Dispensés par des professeurs de l’EBMD agréés par l’Education nationale, ces cours s’inscrivent dans le projet pédagogique des écoles. « Un engagement en accord avec les valeurs de l’EBMD que la municipalité partage : un enseignement de qualité pour le plus grand nombre », conclut Nicole Chotard, adjointe à l’enseignement.

 

Voir aussi :

 

 

La programmation de la Fête de la Musique 2012

 

 

Recommander cette page Haut de page