Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > En 1 clic > Toute l'actualité > Dossiers > 2013 > Maison du Lac : de l’imaginaire au réel

Maison du Lac : de l’imaginaire au réel

La maison du lac : une vue privilégiée sur Grand-Lieu

Depuis novembre 2012, le Département mène d’importants travaux dans les anciens locaux de la DDE ainsi qu’à la Maison Guerlain. Réaménagé en centre d’éducation à l’environnement, le site devient la Maison du Lac de Grand-Lieu. Ouverture prévue : mai 2014.

La Loire-Atlantique est un département marqué par la force de ses espaces naturels et agricoles. Plus vaste lac naturel de plaine en France (en hiver), Grand-Lieu possède des richesses floristiques et faunistiques qui en font un lieu unique du point de vue écologique. Le projet de Centre d’éducation à l’environnement à Bouaye s’inscrit dans la politique de conservation, de valorisation et de gestion du patrimoine naturel. Une visite du chantier organisée en mai dernier a permis de présenter le site, ses aménagements et d’imaginer ce que sera la Maison du Lac de Grand-Lieu.

 

Un parcours en trois étapes

La première étape de la découverte de ce nouveau lieu commencera par un espace pédagogique aménagé dans l’ancienne subdivision de l’Équipement (DDE) de Bouaye, à 800 m environ de l’ancien repos de chasse du parfumeur Guerlain. Il accueillera des expositions et un centre de documentation. Puis un cheminement écologique ponctué de points d’observations formera la deuxième étape. Une passerelle permettra aux visiteurs de franchir le canal de l’Étier et d’arriver aux portes de la troisième et dernière étape : le pavillon situé sur les rives du Lac.

 

Une aventure sensorielle

A l’intérieur de ce pavillon, le parcours créé par Anne Carles, scénographe, fera appel aux sens : il faudra savoir écouter, observer, sentir et ressentir chaque ambiance développée au fil de la visite. En effet, chaque pièce de l’ancienne demeure offrira un espace scénographique où l’imaginaire du lac sera mis en valeur. La maison des hommes devient celle des oiseaux ; la nature reprend ses droits et se réapproprie les lieux. Plongé dans la pénombre, le hall d’entrée, avec ses projections du lac sur les murs et les bruits de la nature, fera pénétrer le visiteur dans l’ambiance, si particulière, de la maison. Le salon évoquera la nuit du lac avec ses reflets, ses arbres immergés et son silence nocturne. La bibliothèque contera les légendes de Grand-Lieu. La cuisine sera investie par les oiseaux qui auront niché sur l’ancien lustre. En montant dans la chambre des barques, à l’étage, les visiteurs rejoindront la lumière révélant le lac à l’aube.

 

Une invitation à la contemplation

La visite se termine sur une terrasse panoramique. Véritable clou du spectacle, ce point de vue transporte le visiteur de l’imaginaire à la réalité, en révélant la beauté de ce site naturel. Les plus attentifs pourront apercevoir fauvettes à tête noire, rossignols, aigrettes, canards, hérons, grenouilles vertes… Cette vue imprenable sur le lac a été rendue possible grâce à la réouverture des arcades d’origine qui avaient été fermées. Désormais, elles sont autant de fenêtres ouvertes sur l’étendue d’eau et de végétation, refuge de cette faune préservée.

 

Protéger et sensibiliser

« Les réserves naturelles sont les sites les plus protégés en matière juridique », rappelle Claude Naud, vice-président du Conseil général, délégué aux ressources et milieux naturels. Le lac et son écosystème doivent être préservés. Pour Philippe Grosvalet, président du Conseil général : « il ne s’agit pas d’en faire un sanctuaire mais de sensibiliser les hommes et en particulier les jeunes sur l’importance de cet espace naturel remarquable et sensible ». La Maison du Lac fait partie du Plan Départemental des Espaces Naturels (PDEN) mis en place par le Conseil général. Il vise à encourager la conciliation des usages et la gestion partagée des milieux naturels. Avec le PDEN, le Département a la double ambition de protection et d’ouverture au public des espaces naturels de Loire-Atlantique.

Un réseau de connaissances

La Maison du Lac a également vocation à entraîner la constitution d’un réseau de connaissances générales sur son territoire proche et environnant. Ainsi, les communes jouxtant le lac s’engagent dans des différents projets thématiques et complémentaires. L’objectif est de mettre en valeur le patrimoine naturel et historique local afin de dynamiser le tourisme de proximité. Par exemple, La Chevrolière développe la thématique de la pêche, Saint-Aignan-de-Grand-Lieu s’oriente vers les légendes du lac tandis que Saint-Même-Le-Tenu se consacre à la batellerie.

 

Recommander cette page Haut de page