Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > En 1 clic > Toute l'actualité > Dossiers > 2015 > Journées du Patrimoine : des patrimoines boscéens à découvrir les 19 et 20 septembre

Journées du Patrimoine : des patrimoines boscéens à découvrir les 19 et 20 septembre

À la gare, à l’IFSTTAR ou à l’église, trois propositions de visites à l’occasion des journées du patrimoine les 19 et 20 septembre 2015.

Samedi 19 et dimanche 20 septembre, tant les nouveaux arrivants que les Boscéens de longue date pourront découvrir ou redécouvrir le patrimoine, parfois méconnu, de Bouaye grâce aux visites ouvertes au grand public.

Qu’il soit historique ou scientifique, le patrimoine se conjuguera au passé, au présent et au futur avec Bouaye Histoire et l’IFSTTAR (Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l’Aménagement et des Réseaux).

 

L'église Saint-Hermeland patrimoine du XXe siècle

Le dévoilement de la plaque identifiant l’église Saint-Hermeland de Bouaye en tant que « Patrimoine du XXe siècle » se déroulera le mardi 15 septembre, à 18h. Ce label officiel a été créé en 1999 par le ministère de la Culture. Il est décerné à des réalisations architecturales et urbanistiques appartenant au patrimoine culturel du XXe siècle et considérées comme remarquables. Cette labellisation s’accompagne de l’apposition d’une plaque sur les édifices désignés. Elle permet d’identifier et de signaler à l’attention du public, les constructions dont l’intérêt architectural et urbain justifie de les transmettre aux générations futures comme des éléments à part entière du patrimoine du XXe siècle. À ce jour, près de 2 300 édifices ou ensembles urbains ont reçu ce label.

Après le dévoilement de la plaque, rendez-vous à 18h30, salle du Conseil municipal avec Rémy Prin. L’auteur du livre « L’Entrelacs des mémoires » fera don à la Ville de Bouaye, de ses documents d’archives relatifs aux conflits autour du lac et de ses marais au XIXe siècle.

 

Revivez l'arrivée du train à Bouaye

Samedi 19 septembre - 15h - gare de Bouaye - localisation : rue de la gare

L’association Bouaye Histoire racontera « L’arrivée du train à Bouaye ».

Après une explication sur site, une balade entraînera le public sur le chemin longeant la voie de chemin de fer en passant vers la rue de la Gare pour arriver à la médiathèque (vers 16h30) où une exposition et un diaporama mettront en scène des images d’archives de la gare de Bouaye depuis l’ouverture de la ligne en 1875 à nos jours.

 

Eglise Saint-Hermeland : patrimoine remarquable du XXe

Dimanche 20 septembre - 15h - Eglise Saint-Hermeland - localisation : rue de Pornic

Rendez-vous à l’église Saint-Hermeland de Bouaye pour une visite guidée intitulée « De la construction à la labellisation ».

Elle évoquera la création de cette église ouverte au culte en 1961, typique de l’architecture d’après-guerre en béton, en portant un regard attentif sur ses vitraux.

 

 

 

 

 

L’IFSTTAR ouvre ses portes

Samedi 19 et dimanche 20 septembre - 13h à 18h - localisation : route de Bouaye, 44340 Bouguenais

Né le 1er janvier 2011 de la fusion du LCPC et de l’INRETS, l’IFSTTAR est un établissement public à caractère scientifi que et technologique sous la double tutelle des ministères du développement durable et de l’enseignement supérieur et de la recherche. L’institut développe de nouvelles technologies et analyse l’évolution des comportements pour anticiper les besoins de la société.

A l’occasion des 40 ans de recherche, l’IFSTTAR ouvre ses portes au grand public samedi 19 et dimanche 20 septembre, de 13h à 18h pour montrer l’étendue de ses activités.

Au programme :

  • visites de laboratoires,
  • découverte des équipements,
  • ateliers et démonstrations pour mieux comprendre les recherches.
  • présentation des « métiers de la recherche » à l’IFSTTAR, les carrières avec les témoignages d’anciens doctorants.

Ces portes ouvertes seront l’occasion de découvrir les problématiques scientifiques actuelles : éco-mobilité, route intelligente, éco-matériaux, matériaux composites, évaluation non destructive, propagation du bruit en ville...

L’institut s’emploie à relever quatre défis majeurs : inventer la mobilité durable, adapter les infrastructures (routes, ponts...), maîtriser les risques naturels et les impacts environnementaux des activités humaines et enfin, penser et aménager les villes et les territoires. Pour cela, l’institut collabore avec de nombreux partenaires, que ce soient les universités, les écoles d’ingénieurs, les organismes de recherches mais également les industriels, les collectivités territoriales. Il développe des projets scientifiques avec ses homologues à l’échelle internationale.

 

Quand l’IFSTTAR imagine le futur

L’IFSTTAR porte entre autres le projet « Algoroute » ou comment remplacer le pétrole par un bio-bitume. À partir de micro-algues, les chercheurs ont réussi à produire un bio-bitume aux propriétés similaires à celles du pétrole. Pour y parvenir, ils mélangent des algues et de l’eau sous pression, jusqu’à l’obtention d’un liquide noir et visqueux proche du pétrole classique. Des études de tenue dans le temps et de rentabilité à grande échelle sont en cours. Si les résultats sont positifs, cette innovation apportera une nouvelle option à l’industrie routière. L’institut travaille également sur les routes de 5e génération, communicantes et intelligentes.

Un exemple qui semble relever de la science-fiction : imaginez un réseau de bus électriques, dont le revêtement de la chaussée au niveau des arrêts alimenterait par induction les véhicules électriques afin de les recharger. Cette hypothèse est étudiée actuellement.

Pour en savoir plus sur les recherches étonnantes de l’IFSTTAR et découvrir l’histoire de la gare et de l’église, rendez-vous les 19 et 20 septembre aux Journées du Patrimoine.

 

 

 

Recommander cette page Haut de page