Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > En 1 clic > Toute l'actualité > Dossiers > 2016 > Rue des Epinettes : réaménagement en double sens

Rue des Epinettes : réaménagement en double sens

Le pédibus de l’école Victor Hugo emprunte chaque jour la rue des Epinettes pour rejoindre l’accueil périscolaire.

Actuellement en sens unique, l’entrée de cet accès vers l’école Maryse Bastié passera en double sens grâce à des travaux d’aménagement qui débuteront le mois prochain.

La rue des Epinettes commence à partir de la rue de Nantes, longe la Place Guillaume Ricaud et se poursuit jusqu’à l’avenue Notre-Dame-de-la-Route. Elle dessert les salles municipales Jacqueline Auriol et Eugène Lévêque, le centre d’incendie et de secours Gabriel Pinson et l’école Maryse Bastié Maternelle. L’entrée de cette rue, à partir de la rue de Nantes, est actuellement en sens unique. Son accès est exigu en particulier pour les cars scolaires et pour les piétons qui empruntent un trottoir étroit.

La mise en vente de la propriété située au n°48 de la rue de Nantes (voir photo ci-dessous) a été l’occasion pour Nantes Métropole, à la demande de la Ville de Bouaye, d’user de son droit de préemption et d’acquérir cette parcelle jouxtant l’entrée de la rue des Epinettes. Cette opération a permis d’envisager le projet de réaménagement de cette portion de rue.

 

De nombreux usagers concernés

« Ces travaux de reconfiguration de la voirie consistent à élargir et mettre en double sens de circulation la rue des Epinettes et par conséquent d’améliorer les conditions de déplacement et de desserte d’équipements publics », explique Marc Petitpas, conducteur d’opération au pôle sud-ouest de Nantes Métropole.

Il s’agit à la fois d’améliorer l’accès et la circulation sur cette portion de la rue et de renforcer la sécurité des usagers les plus fragiles : piétons, cyclistes. Nombreux sont les usagers qui apprécieront les facilités de circulation ainsi créées : riverains, parents d’élèves de l’école Maryse Bastié, sapeurs pompiers de Bouaye, associations utilisatrices des salles municipales Eugène Lévêque et Jacqueline Auriol.

 

Une véritable transformation

Plan d'aménagement de l'entrée de la rue des Epinettes

Tout d’abord, un mini-giratoire sera créé rue de Nantes face à l’entrée de la rue des Epinettes permettant à la fois :

  • d’apaiser la circulation sur cet axe rectiligne à fort trafic
  • de faciliter l’accès (entrant et sortant) à la rue des Epinettes.

Sur celle-ci, une piste cyclable est prévue côté droit ainsi que des places de stationnements. Une bande séparative délimitera physiquement les deux parties de la chaussée. Côté droit, des places de stationnement et un large trottoir mixte piétons/cyclistes sécurisera les circulations douces

« Cet aménagement permet d’assurer la continuité cyclable entre la rue de Nantes vers l’école Maryse Bastié », précise le maire Jacques Garreau.

Enfin, tout ce secteur en « zone 30 » sera identifiable par le marquage au sol et des panneaux de signalisation. L’éclairage public sera amélioré avec la pose de dix candélabres sur l’ensemble du projet qui prévoit par ailleurs, l’enfouissement des réseaux aériens actuels. Le coût de cette opération est de 550 000 € TTC. Le chantier durera six mois.

 

 

Intégration de végétation

Le projet prévoit d’intégrer de la végétation entre la rue de Nantes et la place Guillaume Ricaud sur un site qui n’en bénéficie pas pour l’instant. La Ville a souhaité profiter de cet aménagement de voirie pour embellir le centre-bourg. Des magnolias vont être plantés sur la rue de Nantes et sur la place Guillaume Ricaud. Des lilas des Indes seront plantés sur la bande séparant les voies.

Côté trottoir, un mur de verdure et de bois agrémentera l’espace public. Il sera constitué de plusieurs séquences de plantes vivaces et grimpantes sur des treillages installées en alternance avec des palissades en bois. Le mur végétal laissera apparaître le contour un d’ancien puits en pierre qui sera conservé. Ces plantations agrémenteront le trajet sécurisé des piétons empruntant cette rue, en particulier les enfants du pédibus de l’école Victor Hugo qui cheminent vers l’accueil périscolaire.

Projet d’aménagement végétal du trottoir gauche.
Recommander cette page Haut de page