Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > En 1 clic > Toute l'actualité > Dossiers > 2017 > Bons réflexes pour un été serein

Bons réflexes pour un été serein

Bons réflexes pour un été serein

Si la période estivale est synonyme de congés et de détente, il convient toutefois de rester vigilant sur un certain nombre de points pour des vacances sereines.

En juin dernier, la canicule a touché la France entière et la Loire-Atlantique n’a pas été épargnée par ce phénomène. Lundi 19 juin, la Préfecture a classé le département au niveau 2 « avertissement fortes chaleurs ». La Ville a alors communiqué sur les recommandations à tenir en cas de fortes chaleurs sur ses différents supports d’information : site Internet, page Facebook, panneau lumineux et a rappelé le numéro de la plateforme téléphonique nationale 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France), activée du lundi au samedi, de 8h à 20h, du 1er juin au 31 août. Puis, mardi 20 juin, le département est passé au niveau 3 « alerte canicule ». Le service social de la Ville a alors distribué des packs d’eau dans les écoles publiques de Bouaye, dans les centres de loisirs et des brumisateurs pour les bébés du multi-accueil. Les 50 personnes inscrites sur le registre canicule (lire encadré) ont été contactées par téléphone. Deux d’entre elles, semblant plus affectées, ont été visitées par Marie-Bernadette Boureau, élue aux aînés et aux solidarités, pour un rappel des consignes de sécurité et s’assurer que tout allait bien. Depuis ce phénomène, quatre nouvelles personnes se sont fait connaître en mairie.

Comme chaque année, la Ville a pris les mesures nécessaires pour faire face à un éventuel épisode de canicule cet été. Un registre a été mis en place pour recenser les personnes isolées et fragiles. Si vous connaissez des personnes susceptibles d’être concernées par le plan canicule, n’hésitez pas à les encourager à contacter la mairie au 02 51 70 55 57 ou en envoyant un message.

 

L’opération tranquillité vacances

L’été est une période propice aux cambriolages. Pour les éviter, l’opération tranquillité vacances consiste à demander la surveillance de son domicile, en son absence, par la gendarmerie. Il suffit de prévenir la gendarmerie, au minimum 48h avant de partir, de votre absence prolongée afin qu’elle puisse surveiller votre domicile lors des patrouilles. Pour ce faire, il suffit de remplir un formulaire à la brigade de gendarmerie. En cas de problème (tentative d’effractions ou effractions), vous serez prévenu afin de pouvoir agir au plus vite et de limiter les dégâts. Attention, si vous revenez avantla date prévue, prévenez les forces de l’ordre !

L’opération tranquillité seniors

La gendarmerie conseille pour se prémunir des cambriolages.

Les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses et vivent de plus en plus longtemps à leur domicile. Les malfaiteurs les considèrent comme des proies plus faciles : alors qu’elles ne représentent que 20% de la population, elles sont victimes des deux tiers (66%) des vols avec ruse et de près d’un tiers (29%) des cambriolages d’habitations principales ou secondaires. C’est pourquoi les seniors ne doivent pas hésiter à faire part de situations qui leur semblent inhabituelles (démarchages en porte-à-porte ou téléphoniques) aux gendarmes : ils sont à leur service pour écouter, conseiller et aider.

 

 

Les bons gestes pour se protéger des cambriolages

La gendarmerie préconise un certain nombre de points de vigilance pour se prémunir des vols à domicile. La dissuasion des cambrioleurs commence par une bonne protection de son domicile :

  • protéger et renforcer les points d’accès (porte d’entrée munie d’un viseur optique, d’un entrebâilleur) ;
  • dissimuler les biens attrayants (argent liquide, bijoux, matériels informatiques, téléphones portables...). Ne pas laisser portes et fenêtres ouvertes, même pour une absence de courte durée. Ne pas cacher ses clés sous le paillasson, dans un pot de fleurs ou tout autre endroit à l’extérieur ;
  • ne pas laisser une clé sur la serrure intérieure d’une porte vitrée ;
  • de nuit, en période estivale, éviter de laisser les fenêtres ouvertes, surtout
  • si elles sont accessibles depuis la voie publique ;
  • ne pas laisser entrer des inconnus chez soi ;
  • éviter les signes révélant son absence (courrier accumulé dans la boîte aux lettres, dates d’absence sur le répondeur téléphonique...) ;
  • ne pas laisser d’outils ou de matériels à l’extérieur de son habitation pouvant faciliter les méfaits des cambrioleurs (échelle, tournevis, outillage divers...) ;s’équiper d’une alarme afin de détecter le plus tôt possible une intrusion ;
  • noter les numéros de série des objets de valeur permettra peut-être aux forces de l’ordre de vous les restituer en cas de vol. Conserver les factures et prendre en photos les biens les plus précieux peut être utile.

La prévention de la délinquance est l’affaire de tous !

Autre dispositif intéressant et complémentaire, l’entente entre voisins pour surveiller son quartier. En effet, une bonne relation de voisinage constitue une parade efficace pour lutter contre la délinquance. En cas de comportement inhabituel et suspect (véhicule inconnu, démarcheurs de toute nature…) ou si des méfaits sont constatés sur l’espace public, les habitants doivent immédiatement prévenir la gendarmerie en composant le 17. C’est ainsi que sans l’alerte rapide lancée par des citoyens, les dégâts causés par l’incendie des vestiaires du gymnase des Ormeaux en novembre 2016 auraient pu être bien plus importants.

 

 

Recommander cette page Haut de page