Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > En 1 clic > Toute l'actualité > Dossiers > 2018 > Un budget 2018 pour améliorer services et équipements municipaux

Un budget 2018 pour améliorer services et équipements municipaux

Budget 2018 : amélioration des services municipaux, soutien aux associations, investissements, entretien du patrimoine...

Alors que depuis plusieurs années, les budgets des collectivités ont été contraints par la baisse des dotations de l’État, l’expérience et la volonté des élus de Bouaye ont permis de relever un vrai défi en terme de gestion municipale : maîtriser les charges pour continuer d’investir dans une commune dynamique. Cela permet dès 2018 d’améliorer le niveau de service et d’investir pour entretenir les équipements municipaux.

 

 

Le budget 2018 de fonctionnement de la commune est équilibré à 6 908 565 €.
Il a été élaboré sur les bases suivantes :

  • stabilité des dotations de l’État pour la première fois depuis 2011.
  • pas d’augmentation des taux des impôts communaux inchangés depuis 2009.
  • augmentation des tarifs des prestations municipales de 2%.

Près de 7 millions en fonctionnement

Deux recettes exceptionnelles sont attendues pour 2018 : le remboursement de l’assurance suite à l’incendie des vestiaires de la salle des Ormeaux et la vente d’un terrain communal dans l’impasse de la Pépinière. « La décision gouvernementale d’exonération partielle de la Taxe d’Habitation n’aura pas d’impact en 2018 sur le budget des communes, mais à l’avenir, la compensation par l’État de ce manque à percevoir sera-t-elle toujours garantie ? » s’interroge Jacques Château, adjoint aux finances.

 

Des efforts de gestion…

En matière de dépenses, les efforts de gestion poursuivis par la Ville et ses agents, avec constance, ont permis de préserver les services aux Boscéens. Ces efforts permettent aussi de dégager un niveau élevé d’épargne. Ainsi l’autofinancement des projets de la Ville sera encore en augmentation cette année (+ 32 %). Cela est utile pour investir en limitant le recours à l’emprunt au strict minimum. Très logiquement, l’endettement de la commune continue de diminuer pour atteindre 408 € par habitant (551 € en 2014) et la capacité de désendettement de la Ville passe à 2,7 années (elle était de 10,47 années en moyenne pour les communes de taille équivalente en France en 2016).

Recettes et dépenses de fonctionnement 2018

… pour améliorer les services

Le renforcement des services techniques communaux est programmé. De même, l’aide à la vie associative fait en ce moment l’objet de réflexion avec les associations et agents concernés pour finaliser un plan progressif d’amélioration. Le retour de la semaine à quatre jours, souhaité par une majorité des familles, permettra de réaliser des économies dont une partie sera affectée à l’amélioration des services municipaux en direction des familles dès la rentrée de septembre.

  • Ainsi, pour la première fois, le centre de loisirs sera ouvert quelques jours pendant les vacances de Noël ;
  • l’encadrement sur le temps du midi dans les écoles sera également renforcé ;
  • le financement de pratiques musicales ou de danse pour les écoles publiques et privée sera en augmentation.

« Autant de mesures qui vont nous permettre d’améliorer la qualité que nous revendiquons pour les enfants confiés à nos services » se félicite Nicole Chotard, adjointe à l’enfance et à la jeunesse.

 

Allocations scolaires et subventions

Enfin, le vote du budget est aussi l’occasion pour le Conseil municipal d’apporter son soutien au fonctionnement conventionné de l’école Notre-Dame-de-la-Trinité pour les élèves boscéens ainsi qu’aux nombreuses associations qui animent les activités culturelles, sportives et sociales sur la commune. Jeudi 15 mars, 138 448 € ont été votés pour l’ensemble des associations :

  • 72 500 € pour le soutien à l’EBMD,
  • 5 689 € pour les activités culturelles et l’environnement,
  • 5 338 € pour l’enfance et le scolaire,
  • 33 825 € pour les activités sportives,
  • 21 095 € pour l’action sociale et citoyenne.

 

Investissements à hauteur de 3 millions d’euros

Le budget d’investissement 2018 a été adopté pour un montant de 3 066 511 €. « Notre gestion rigoureuse et des recettes exceptionnelles liées à la vente d’un terrain nous apportent de réelles capacités positives pour nos investissements » précise Jacques Château.

« Nous allons pouvoir dès cette année faire l’acquisition du terrain pour le nouveau groupe scolaire envisagé aux Ormeaux et investir dans un nouveau terrain de football synthétique non-polluant » Jacques Garreau, maire.

Les travaux du parc de la Mévellière se poursuivront pour une ouverture au public fin mai. De leur côté, les services municipaux verront leurs moyens techniques et téléphoniques modernisés.

Principaux investissements 2018

 

 

 

Terrain synthétique : le choix d’un terrain sans nocivité

Après quinze années d’usage, la réfection du revêtement du terrain de football synthétique est aujourd’hui indispensable.

Recommander cette page Haut de page