Espace Citoyen Famille

Nantes Métropole

Vous êtes dans : Accueil > Urbanisme > Réaménagement Rue de la Gare et place du Marché

Réaménagement Rue de la Gare et place du Marché

Etat Rue de la gare

La commune de Bouaye, accompagnée des services de Nantes Métropole, lance la concertation pour le réaménagement de la place du Marché et de la rue de la Gare. Cette opération au programme pluriannuel d’investissement 2015-2020 est financée par Nantes Métropole. Elle s’inscrit dans un périmètre qui s’étendra du carrefour de l’avenue de Plaisance jusqu’à l’allée Louis Armand.

Des espaces à requalifier

Aujourd’hui, la place du Marché est vieillissante. La rue de la Gare, quand à elle, constitue un axe structurant de desserte de la commune vers la gare mais elle ne permet pas d’assurer le cheminement des piétons dans de bonnes conditions. Enfin, la circulation des cyclistes désirant se rendre à la gare n’est pas sécurisée dans aménagements actuels.

Objectifs recherchés

La volonté des élus est de requalifier ces espaces, d’offrir un cadre fonctionnel et qualitatif pour la place, tant pour les marchés que pour les services alentour. Pour la rue de la Gare, la volonté est de développer les modes doux de circulation (piétons et cyclistes) et donc favoriser le partage de l’espace par les différents usagers en garantissant une sécurité améliorée. Le réaménagement de la place du Marché permettra d’organiser les différents usages : emplacements forains, accès à la médiathèque municipale et à la Maison de la santé, stationnements… L’éclairage public et l’écoulement des eaux de pluies seront repensés.

Enfin, un soin particulier sera accordé à l’accompagnement végétal.

 

La phase de concertation va débuter

En mars, la réflexion sera menée en concertation avec les acteurs locaux concernés : marchands ambulants,

gestionnaires et services voisins pour la place du Marché ainsi que les riverains de la rue de la Gare. Il y aura également une concertation avec les commerçants du marché pour choisir le lieu de délocalisation du marché pendant les travaux.

La phase de chantier ne commencera pas avant l’hiver 2018/2019. Il faudra donc patienter avant de profiter de ce nouvel aménagement, dont le budget estimé avoisine 1 500 000 euros.

Recommander cette page Haut de page